Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 21:55

                                           IMGP0266 Iliniza vu de El Chaupi
Nous n'étions qu'à peine reposés que nous sommes repartis... En vélo pour environ 65 km, de Pintag à El Chaupi, petit village au pied des Illinizas... Une bonne journée dans les mollets... Nous nous arrêtons à cause de la pluie, en demandant l'hospitalité dans une maison, enfin, un bout de terrain pour monter la tente. Les gens nous font visiter le poullailler dont ils sont très fiers, car les poulets ont bien chauds. Le soir venu, ils sortent faire des fagots pour le feu. La maison est décorée de dessins qui ressemblent un peu à des dessins d'enfants... Un petit air étrange...
Le lendemain, nous filons au village pour un petit déjeuner gargantuesque, avant, une fois les provisions achetées, de partir en direction de la montagne. Les vélos sont alourdis, mais nous les abandonnons bientôt à la cabane du gardien du parc. Le chemin devient impraticable avec nos montures et au moins, nous les laissons en lieu sûr.
Du coup, nous faisons les sacs. Ils ressemblent un peu à des sapins de Noël : nous sommes surchargés avec de la nourriture pour 5-6 jours, le matériel de montagne et de l'eau car nous ne suivons pas de ruisseau pendant notre montée. C'est rude : environ 17 kg pour Pauline et 25 pour Nico ! Qui a dit que nous avions besoin de mulets !!!!
Un chien nous suit, une sorte de border haut sur pattes et du coup, c'est la guerre devant chaque ferme ! Nous allons doucement et nous nous arrêtons en cours de route pour planter la tente. Le chien est toujours là... Petite partie de cartes (merci Carmen, sans ton jeu light...) et dodo ! Etrangement, pas deIli le chien problème d'endormissement ces derniers temps...
Le matin, rebelotte : nous chargeons nos fardeaux et nous repartons, suivis toujours par notre chien... Il fait plus frais, ciel nuageux et vent transperçant. Notre compagon à quatre pattes ne veut pas nous lâcher. Nous sommes contents de sa compagnie, mais nous n'avons pas prévu sa pitance ! Finalement, nous lui donnons un petit pain, avant de l'envoyer suivre une troupe de suisses qui rentrent au village. Leur nombre l'aura convaincu qu'il y avait plus à manger avec eux !
IMGP0202 Montée aux IlinizaNous gagnons une moraine plutôt raide avant de trouver le refuge et là surprise, le camping est payant ! Négociations, négociations, nous réussissons à faire baisser le prix. Freddy, le gardien, fait ses premières semaines au refugio "nuevos horizontes". Nous retrouvons un malaisien et une russe croisés au village. Elle redescend du sommet N des Ilinizas, lui est resté au refuge, malade... Deux catalans dormiront dans le refuge ce soir : ils tenteront, sans succès, le Sud demain. La discussion est animée. Lun deux a fait du cyclotourisme avec une remorque ( la même que la nôtre), en France et au Sénégal. Nous échangeons nos impressions... Il est tôt, mais nous ne traînons, ni pour remplir nos estomacs, ni pour aller nous coucher : 21h, tout le monde dort ! La neige est de la partie pendant la nuit et il faut secouer la toile. Au matin, coup de blanc sur le paysage : c'est joli (et un peu frais !).
IMGP0209 Iliniza NordPetit déjeuner de cheval (avoine et chocolat) et nous montons pour nous acclimater un peu à l'lIliniza Nord (5105m). C'est une balade dans les cailloux, sans difficulté si ce n'est le souffle un peu court ! Les nuages défilent et nous masquent la plupart du temps le paysage. Parfois, le voile se déchire et laisse apparaître le sommet Sur, dont la face est bien sèche. Cela augure de la glace pour demain ( et sans wisky breton !). IMGP0241 Sommet Nord1h30 aller, 1h retour, avec une belle descente dans un pierrier. Nous nous reposons pendant l'après-midi, cartes et grignottage, un peu de lecture ( Kramer contra Kramer, laissé par les Catalans, mais c'est super dur à comprendre quand on ne connaît pas la langue !!!). Nous sommes rejoints par un coréen qui vit à Quito et son fils, d'une dizaine d'années. Il est drôle : il a gardé les intonations de sa langue maternelle tout en parlant un espagnol parfait ! Nous le comprenons mieux que le gardien !
Petite nuit, le réveil sonne à 3h, mais il pleut... Nous traînons pendant une heure et demie dans les duvets, avant de nous décider... Le coréen nous ouvre la porte, Freddy, lui, ne bouge pas de son lit ! Nous avalons notre porridge et nous partons, à 5h45. Il ne pleut plus. Nous cheminons dans une morraine, traversons un bout de glacier pour atteindre un ressaut rocheux. Nous nous équipons, abandonnons les bâtons (et la poche à eau que Nico a emmenée par mégarde, nostalgique du poids...) et nous passons les quelques pas de III. Puis nous gagnions le glacier qui s'écoule le long de la face Nord Nord Ouest. IMGP0250 Montée à l'Iliniza SurLa remontée est longue, toute en glace, parfois un peu plus raide (45-50 degrés). A 9h30, nous atteignons le sommet, dans les nuages ! Un instant, une fenêtre s'ouvre et nous apercevons le Cotopaxi, notre prochaine destination...IMGP0257 Sommet Iliniza Sud La descente s'effectue sans encombre, un peu pressés seulement de passer les séracs qui craquent au-dessus de nos têtes...
Nous sommes de retour au refuge vers 13h, où nous nous trouvons un peu dépaysés : un couple d'allemands et une cordée de trois ... allemands, avec un guide, sont attablés... Nous sommes rejoints dans la soirée par deux autrichiens... Décidément, nous ne nous sentons pas en Amérique du Sud, mais plutôt dans le Tyrol !!! Heureusement, l'ambiance reste assez sympatique...
Le lendemain, nous traînons un peu avant de de démonter notre abri, humide de la bruine qui ne veut pas cesser depuis la veille au soir. Et nous descendons, un peu moins chargés qu'à l'aller, mais quand même... 2h45 pour ce que nous avions mis 2 jours à gravir !!! Ça dégoûte... Nous retrouvons nos vélos à la maison du parc et ... notre chien au village !
Les photos suivront un peu plus tard...

P.S. Bon anniversaire, dans l'ordre des dates, à Denis, Papa et Jérôme...

Partager cet article

Repost 0
Published by Nikopol - dans montagne
commenter cet article

commentaires

lavy elodie 05/01/2010 22:06


Salut popo, j vous souhaite une très bonne année 2010 Prenez bien soin d vous.
J vs embrasse. Félicitation pour votre blog.


Nikopol 05/01/2010 22:17


Merci ma cocotte ! J'espère que tu as bien commencé cette nouvelle année et que tout va bien pour toi.
A bientôt
Bisous


nenes 03/01/2010 14:54



SALUT NICO ET MEILLEURS VOEUX A TOUS LES DEUX
SUPER TON BLOG
A BIENTOT

             NES



Nikopol 05/01/2010 22:58


salut Nes
tous mes voeux
les skis fument ?


eric le breton d'alex 01/01/2010 21:47


Bonne Année et meilleurs voeux à tous les deux !
Encore un bon et beau bout de chemin pour vous.....et de superbes récits et images pour nous !
PS: Dis donc Nico, tu économises les lames de rasoir ???
;-)


Nikopol 05/01/2010 22:55


Salut Eric,
tous mes voeux également !
rasoir ? c'est quoi un rasoir ? connais plus...
a+


chantal gaspar 29/12/2009 20:52


Salut Pauline ! Salut Nico !

J'ai découvert aujourd'hui les commentaires laissés depuis votre départ. Belle aventure qu'on aurait presque envie de partager !
Je vous souhaite une bonne année 2010 !
Gros bisous


Nikopol 31/12/2009 19:08


Joyeux Noel Chantal !
Pourquoi presque envie de partager ? Ici, la vie est douce et les gens pas trop stressés...
Bisous


yves et odile 25/12/2009 16:51


merci pour ces commentaires superbes , nous marchons avec vous,  profitez un max de cette formidable aventure qui marquera pour toujours votre vie future,
meilleurs voeux pour 2010
odile  yves